Chronique des guerres de Vendée

Publié le par Lux

 

 

Octobre 1792. Alors que la Révolution triomphe à Paris, en Vendée le peuple résiste aux idéaux révolutionnaires qui bafouent coutumes et traditions religieuses.

Le jeune Julien Dampierre arrive dans un petit village de Vendée où il doit travailler comme palfrenier chez Forestier, un maître d'armes. Pour les beaux yeux d'Ariane, la fille de celui-ci, il abandonne sa neutralité et se lance à corps perdu dans le combat qui oppose, en une sanglante lutte fraticide, républicains et royalistes.

Sans parti pris, Yves Swolfs, natif de Belgique s'est documenté sur cette période charnière de l'histoire de France que sont les guerres de Vendée. Son dessin précis et efficace place d'emblée cette série historique parmi les meilleures du genre.

"Autant le héros traditionnel approche de la perfection, autant Dampierre correspond à un type de personnage moins idéalisé, plus vulnérable". Ainsi est défini ce "héros moderne" dans l'intéréssant dossier publié à son sujet par le Conservatoire départemental des musées de Vendée, en 1989.

La série Dampierre apparaît fin 1987 dans la revue Vécu et est reprise en albums dès l'année suivante aux éditions Glénat. Après avoir réalisé seul les 2 premiers épisodes, Yves Swolfs décident fin 1991 de confier à son compatriote Eric la réalisation graphique de Dampierre, dont il continue d'écrire le scénario.

 

Publié dans Histoire

Commenter cet article