Enseignements du roi Saint Louis

Publié le par Lux

 

 

Extraits des enseignements laissés par Saint Louis à son fils Philippe, sur son lit de mort en 1270 à Carthage:

"Cher fils, je t'enseigne d'être compatissant envers les pauvres et les malheureux et de leur donner secours ou consolations suivant tes moyens."

"Cher fils, recherche la compagnie d'hommes vertueux qu'ils soient religieux ou laïcs et évite la compagnie des méchants. Aime le bien en autrui, hais le mal et ne souffre que l'on dise des paroles médisantes ou qui portent au péché. Châtie celui qui blasphème en ta présence contre Dieu, Notre Dame ou les saints."

"Chers fils, s'il advient que tu viennes au royaume, veille à être droit en toutes circonstances. S'il advient une querelle entre un riche et un pauvre, soutiens le pauvre contre le riche jusqu'à ce que la vérité soit faite, applique alors la justice. S'il advient que tu aies une querelle qui te concerne, soutiens ton adversaire devant ton conseil jusqu'à ce que la vérité soit connue sinon ton conseil n'oserait pas prendre de décision contre toi. Si tu apprends que tu détiens quelque chose à tort, que ce soit de ton fait ou de celui de tes ancêtres et quelle qu'en soit la valeur, rends-la aussitôt. Si la chose est obscure et que tu ne puisse savoir la vérité, fais trancher par un conseil d'hommes sages pour délivrer ton âme et celles de tes ancêtres. Bien que tu aies entendu dire que tes ancêtres aient tout rendu, essaie toujours de savoir s'il reste quelque chose à rendre. Soit attentif à ce que tes sujets vivent en paix dans ton royaume, spécialement les gens d'Église, que l'on ne leur fasse aucun tort."

"Cher fils, je t'enseigne à aimer et honorer ta mère, à écouter et suivre ses bons conseils.
Aime tes frères, veille à leur bien et sois un père pour eux, mais garde-toi de ne rien faire contre le droit, par excès d'amour."


"Cher fils, je t'enseigne que lorsque tu feras des dons à la sainte Église, tu les fasses à des hommes sages. Il me semble qu'il vaut mieux donner à ceux qui n'ont rien car ces dons seront mieux employés."

"Cher fils, je t'enseigne de ne point faire la guerre aux chrétiens et si tu ne peux l'éviter essaie par tous les autres moyens de recouvrer ton droit pour l'éviter. S'il advient que tu doives la faire, veille à ce qu'aucun tort ne soit fait aux hommes d'Église, aux pauvres ou aux innocents. Avant de prendre d'assaut ton adversaire, prends conseil et vois que ta cause soit juste et que tu aies fait toutes les sommations nécessaires."


"Cher fils, donne tes pouvoirs à ceux qui sauront en user, veille à bannir le péché de ton royaume: les blasphèmes, péchés de corps, jeux de dés, tavernes et autres. Fais-le avec sagesse. Fais chasser de ta terre les méchants avec l'aide de gens sages. Reconnais les bontés de Notre Seigneur et remercie-le."


"Cher fils, je t'enseigne d'être attentif à ce que les deniers que tu dépenseras soient utilisés honnêtement et à bon escient. C'est un sens que j'aimerai que tu aies, c'est-à-dire que tu te gardes de folles dépenses et de mauvais gains. Notre Seigneur t'enseigne ce sens et tous ceux qui te sont profitables."


Rapporté par Guillaume de Saint-Plathus

Publié dans Histoire

Commenter cet article