La lettre de la RN de juillet 2006 : Toujours au travail

Publié le par Lux

La Restauration Nationale fait comme les écoliers ! Nous fonctionnons sur la base de l’année scolaire, et non sur celle de l’année civile. Les activités de l’année 2005-2006 s’achèvent. C’est donc l’heure des bilans, de la réflexion sur notre action et de la préparation des activités qui reprendront «  à la rentrée » !

 

                                                                              Bilan de notre action

 

Vous le savez, notre rôle fondamental est de « royaliser  le  pays », c’est-à-dire de faire connaître la solution nationale et royale. Pour qu’il ait des chances de réussir, cet effort de persuasion doit être accompli d’une manière positive, sans agressivité ni provocation et sans qu’on nous considère comme de doux rêveurs ou comme des énergumènes. Au contraire il doit être fait de façon paisible et raisonnable, en exposant avec clarté et lucidité nos raisons pour la monarchie et en tenant pour acquis l’intelligence et la bonne foi des personnes auxquelles nous nous adressons. Pour ce faire, différents outils ont été mis au point, chacun d’eux s’adressant à un segment particulier de la population et étant animé par une équipe différente. Tout d’abord le journal bimensuel intitulé :  « Restauration Nationale ». C’est l’organe de notre mouvement : il diffuse la pensée d’Action Française, analyse les évènements et donne des informations sur les activités du mouvement et des différentes fédérations qui le composent. Il vise particulièrement le public connaissant  plus ou moins nos idées, qu’il s’agisse d’ adhérents de notre mouvement ou non, ce qui explique le ton parfois très engagé de cette publication. Second dans l’ordre chronologique mais premier dans l’ordre du tirage, le mensuel « Politique Magazine » s’adresse à un large public cultivé. Grâce à son équipe de rédaction, composée principalement de journalistes professionnels, les qualités de cette publication, tant au plan rédactionnel que sur celui de la mise en page et de la présentation, n’a cessé de  s’améliorer  depuis quatre ans. Ce magazine tourné vers un large  public  est appelé  à un bel avenir.  Depuis cette année, une nouvelle publication s’est jointe à ces deux organes : « La Nouvelle Revue Universelle ». Reprenant le titre de la publication fondée autrefois par Jacques Bainville, cette revue trimestrielle est tournée principalement vers les  milieux intellectuels et universitaires. A ces trois organes de presse s’ajoute notre Site Internet ( www.restauration-nationale.asso.fr ) dont vous appréciez  la qualité, tant au niveau de la présentation que du contenu des articles, sans parler de la richesse des discussions sur son forum. Il vise en priorité un public jeune, aimant utiliser cet extraordinaire moyen d’expression et de connaissance qu’est le « webb ». Il a remarquablement réussi puisqu’il a presque atteint  250.000 visiteurs en moins de trois ans. Voici pour le noyau central. Mais il ne faut pas oublier que notre mouvement est une « fédération de fédérations » ! Chacune de nos fédérations régionales poursuit ses efforts de propagande, en suivant la ligne commune mais avec son style propre. Citons entre autres exemples : pour la Fédération Royaliste Provençale, les cafés politiques de Marseille et d’Aix-en- Provence ; pour la Fédération Royaliste d’Ile-de-France, les conférences mensuelles de l’Institut de la Restauration Nationale ; pour l’Union des Sections Royalistes Lorraines, son excellent journal mensuel : « La Lorraine Royaliste » ; pour la Section de la Somme : sa lettre électronique «  AF Picardie » ; pour le «  Valois Monarchique » : ses activités culturelles et historiques ; pour le Comté de Nice, la Fédération du Languedoc-Roussillon et celle d’Aquitaine : leurs cercles d’études des lycéens et étudiants ; sans parler de l’organisation originale des jeunes de la région parisienne qui a pris le nom de «  Café Bleu »… Cette énumération à la Prévert donne une idée de la variété des activités de propagande de nos fédérations et autres groupes qui nous sont rattachés. Inutile de dire que celles-ci et ceux-ci effectuent bien d’autres types d’activités et de manifestations, telles que les conférences, les rassemblements et journées champêtres… Vous le voyez, la Restauration Nationale  progresse sur un large front !

 

                                         La situation est bonne pour nous

 

Car, si curieux que cela paraisse, la situation actuelle est bonne pour nous ! Pensez-vous qu’il serait facile de prôner le retour à la monarchie si tout allait bien en France sur le plan politique, économique et social ?  Comme le fait bien ressortir le dernier communiqué du Comité Directeur de la Restauration Nationale, la République et les principes sur lesquels elle est fondée n’existe plus que dans les discours. Et ce sont les personnes qui devraient respecter ces principes qui sont les premières à les bafouer ! Jamais les princes qui nous gouvernent n’ont montré une telle indifférence, autrement que dans les discours, aux préoccupations du « pays réel ». Et les Français s’en rendent compte de plus en plus ! C’est ainsi que selon un récent sondage, environ 70 % des  Français trouvent que les hommes politiques, de droite et de gauche, ne se préoccupent pas de leur besoins réels. En réalité, la plupart des hommes politiques pensent principalement à leur carrière personnelle. Quant aux têtes d’affiche,  leurs regards sont tournés, comme par un aimant, vers l’ élection la plus prestigieuse, celle que tous visent : la présidentielle ! Croyez-vous que l’affaire du Contrat Première Embauche, l’affaire Clearstream et bien d’autres, donnent une bonne image de nos hommes politiques ? Pensez-vous que les querelles de Messieurs de Villepin et Sarkozy, d’un côté, et de Madame Ségolène Royal et des éléphants du PS, de l’autre, donnent une bonne idée de nos institutions? Il ne tient qu’à nous, dans nos conversations avec des parents, amis et connaissances de faire comprendre, par contraste, les bienfaits de la  monarchie. Pourquoi ne pas, dans un deuxième temps, car il faut graduer le travail de persuasion, leur prêter un numéro d’un des organes de presse dont parlions plus haut ? Les vacances sont particulièrement propices à la propagande de bouche à oreille, la plus efficace qui soit ! Après la baignade ou la partie de bridge, en buvant le thé ou en sirotant le pastis, dans une conversation sérieuse ou dans une ambiance enjouée, n’hésitez pas : glissez un mot sur la solution monarchique et ses avantages…Mais encore une fois, en douceur, sans agressivité, sans critiquer outre mesure les hommes, en restant au niveau des institutions… Servez-vous de faits réels et récents – les mésaventures du Clémenceau, les émeutes de banlieue ou les grèves  à répétition – pour faire comprendre que le système est malade, qu’il est au bout du rouleau, et qu’il faut se tourner vers autre chose ! Et pourquoi pas vers le Roi ?

En attendant, laissez-moi vous souhaiter, chers amis internautes, d’excellentes vacances, à vous et à vos familles, et vous donner rendez-vous à la rentrée !                                 

                                                                                                     Georges Rousseau

Publié dans Pensée politique

Commenter cet article