la déchéance de l'homme par la démocratie

Publié le par Lux

"Un Aristote, un Saint Thomas, un Pascal, un Nietzsche, un Charles Maurras, un Paul Valéry se rencontrent pour le proclamer: l'homme vaut par ce qu'il conquiert sur lui-même, il est cet animal qui imagine ce qui n'est pas encore, pour le tirer du néant. Nous affirmons que le monde démocratique en courbant l'homme sur la satisfaction et sur l'instant présent l'a fait déchoir de son privilège humain."
- Jean de Fabrègues -

Publié dans Pensée politique

Commenter cet article

JRCF 61 26/05/2006 10:57

Démocratie ! Démocratie encore, liberté toujours ! N'acceptons pas le tyrannique despotisme de la bourgeoisie et la noblesse cléricale, toujours prêtes à vendre le peuple français et tous les peuples de la Terre à leur bon profits !
Nous tous, forçats de la faim et damnés de la terre, proclamons serment de fidélité à la liberté, et vivrons libre ou mourrons !
A la lanterne les affameurs !
Vive Lénine et vive les travailleurs, unis face à la noire clique !

Lux 26/05/2006 14:15

Nous pouvons ici constater la grande force d'argumentation des communistes!!
 

 
Nous pouvons aussi constater qu'ils n'ont toujours rien compris!! En effet,

la Liberté serai-elle impossible sans goulag?? Lénine et Hitler n'étaient-ils pas deux frères ennemis, l'un avec ses camps de concentration et l'autre avec ses Goulag??
 

 
Bravo à l'auteur du dernier message, il discrédite une foi de plus nos ennemis, je ne vous connais pas mais merci d'être aussi stupide, vous nous facilitez la tâche.