Anne-Lorraine : merci Sarkö !

Publié le par Lux

Anne-Lorraine : merci Sarkö !

 

Deux évènements graves se sont produits en même temps et sont révélateurs de la situation dans laquelle se trouve notre pays par la faute d’un régime républicain asservi à ses faux principes de 1789.

 

D’un coté deux Jeunes « issus de l’immigration », selon la formule en usage, se tuent en percutant un véhicule de police qui roulait tranquillement et de l’autre cette jeune fille française, catholique fervente,  fille d’un officier supérieur, assassinée dans un train par plus de trente coups de couteau donnés par un Turc récidiviste, laissé en liberté, sur décision d’une justice républicaine, aux mains d’un syndicat de magistrats d’inspiration marxiste.

 

Dans le premier cas, la réaction ne s’est pas fait attendre.  Dans l’autre, ce fut l’émotion, la dignité et la prière dans la cathédrale de Senlis.

 

Il y a encore quelques années un délinquant (dans ce cas un violeur) aurait été renvoyé dans son pays après avoir purgé sa peine.  Mais depuis, la « double peine » a été abolie.  Mais au fait, qui a aboli cette double peine ?   Réponse : M. Nicolas Sarközy !  CQFD : dans ce cas précis, avec le maintien de la double peine, Anne-Lorraine Schmitt serait toujours en vie…    Merci M. Sarközy pour toutes les Françaises qui vont être victimes des prédateurs venus d’ailleurs.

 

On remarquera enfin que M. Sarkö a reçu immédiatement la famille des deux Jeunes et il aura fallu un torrent de protestations sur le "Net" pour que ledit M. Sarkö daigne enfin recevoir la famille de la jeune martyre...

Publié dans Actualité nationale

Commenter cet article