L’IMPOSTURE du réchauffement climatique

Publié le par Lux

L’IMPOSTURE

DU RÉCHAUFFEMENT CLIMATIQUE

 

La Nouvelle Revue d'Histoire, dans son n° 30, a publié une excellente interview de Marcel Leroux intitulée La fable du réchauffement climatique . Difficile de faire plus clair !!

(Marcel Leroux est professeur émérite de climatologie, ancien directeur du LCRE (Laboratoire de Climatologie, Risques, Environnement), du CNRS, membre de de l'American Meterological Society et de la Société Météorologique de France. Bref, ce n'est pas un pseudo-expert autoproclamé )


En 4 pages, Leroux démonte tous les arguments des partisans de la thèse du Global Warning, et ce, chiffres scientifiques et faits historiques à l'appui !!

La glace fond en Arctique ? Elle s'épaissit au pôle Nord et se renforce en Antarctique !

Les glaciers diminuent dans les Alpes ? Ils étaient encore plus réduits au Moyen Age !

Le Co2 moteur de l'effet de serre ?
Il n'en est responsable qu'à 3,6%. Celui d'origine humaine ? 0,28% de ce total !! Le vrai moteur de l'effet de serre ? la vapeur d'eau.

Les cyclones de plus en plus forts ? Il rappelle que pas mal de climatologues disent le contraire !! Et que l'Organisation Météréologique Mondiale a conclu en 2006 que "aucun cyclone ne peut être directement attribué au changement climatique".

Les températures les plus fortes depuis des siècles ? Elles dépassaient de 2°C les températures actuelles lors de l'Optimum Climatique Holocène, il y a 9 à 6 000 ans. D'ailleurs pour Leroux, la température n'a augmenté que de 0,76° en un siècle.

Les neiges du Killimandjaro qui disparaissent ? C'est à cause de cette baisse de la pluviométrie qui, logiquement, alimentent moins ces neiges.

L'avancée du Sahara vient du réchauffement ? Si c'était le cas, il y aurait nettement plus de précipitations donc le Sahara reculerait. C'est ce qui se passait il y a 9000 ans quand le Sahara était vert et parcouru par des tribus d'éleveurs nomades.

La mer monte ?
Aucune véritable preuve si ce n'est quelques hypothétiques 12cm en 140 ans.

Réchauffement global ? La température augmente à certains endroits du globe (mer de Norvège), diminue à d'autres (Sibérie orientale). Difficile de parler de globalité !!

Leroux rappelle aussi que les périodes "chaudes" comme le début du IIe millénaire ont été des périodes fastes pour l'humanité , avec des cultures comme la vigne se déplaçant de 5° vers le nord.
(un autre article rappelle justement que c'est le changement du climat en Afrique qui a permis le miracle égyptien)

Enfin, il fait l'historique de ce qu'il appelle une imposture , rappelant que la sécheresse de 88 aux USA a permis à J.Hansen de présenter des courbes basés uniquement sur les températures des derniers mois et de créer un effet de panique qui a abouti au GIEC. Dans le même temps, la thèse a été reprise par des journalistes, des pseudo-scientifiques, des climatologues auto-proclamés... Et que toutes les thèses ont été ultra-simplifiées !!

Leroux rappelle également que dans les années 70 , ces mêmes "gourous" nous annonçaient un retour à l'âge de glace (que Robert Altman avait mis en scène dans un superbe film "Quintet" avec Paul Newman) .

Quelques photos illustrent l'article. L'une d'elles rappelle que l'ours blanc est en pleine expansion , proche de son maximum historique, contrairement à ce que l'on veut également nous faire croire.

Bien entendu, il ne s'agit pas de croire aveuglement mais tout simplement de se poser la question suivante
:

puisqu'il n'y a pas consensus, contrairement à ce que l'on veut nous faire croire, le réchauffement global est-il vraiment la thèse simpliste que l'on nous sert depuis des mois et qui, pour le moment, a surtout servi à quelques hommes politiques qui veulent faire un "come-back" ?

Publié dans Actualité nationale

Commenter cet article